"La Nuit des rois ou tout ce que vous voulez" de William Shakespeare par Thomas Ostermeier : soyons fous !

Revisitant l’esprit libre et fantasque de l’intemporel Shakespeare, le metteur en scène allemand Thomas Ostermeier s’empare pour la toute première fois de la Comédie-Française en révélant toute sa vibrante jeunesse dans sa version endiablée de “La Nuit des Rois ou Tout ce que vous voulez”. Une joyeuse folie court alors dans les rangs de la salle Richelieu, excitée - on le sent - de participer à et de s’autoriser cette fête débridée.

Read More

"L'Éveil du Printemps" de Frank Wedekind par Clément Hervieu-Léger : après le beau temps, la pluie

Dans un décor sépulcral écrasant du collaborateur de Patrice Chéreau, Richard Peduzzi, la « tragédie enfantine » de Wedekind qui avait choqué en 1891, peine à émouvoir et à faire ressentir les affres de l'adolescence dans la mise en scène glaciale du pourtant génial Clément Hervieu-Léger.

Read More

"La Tempête" de William Shakespeare par Robert Carsen à la Comédie-Française : une magie bien réelle

Maître en comédies musicales et opéras, Robert Carsen investit pour la première fois la scène du Français pour mettre en scène l'ultime pièce de Shakespeare, La Tempête. Privilégiant la délicatesse du songe entre ombre et lumière au folklore de l'aventure, il invite le public à s'immerger dans un rêve (ou un cauchemar) initiatique. Une tempête subtile qui invite à la rêverie productive.

Read More

"Le Temps et la Chambre" de Botho Strauss par Alain Françon : la vie est un long fleuve (in)tranquille

Dans un intérieur presque vide que l'on croirait imaginé par Edward Hopper, le metteur en scène Alain Françon fait revivre une pièce singulière de l'auteur allemand de théâtre contemporain, Botho Strauss. Malgré une certaine exigence de langue et de procédé narratif, la pièce « Le Temps et la Chambre »,  est une formidable peinture de la vie telle qu'elle se déroule : en éclats d'instants furtifs.

Read More

"Britannicus" de Racine par Stéphane Braunschweig à la Comédie-Française : intensité tragique minimaliste

Dans une mise en scène minimaliste et moderne, Stéphane Braunschweig porte aux nues l'alexandrin racinien mais statufie quelque peu les grands personnages tragédiens. Les acteurs du Français leur redonnent toute leur vitalité.

Read More