"Le Fils" de Florian Zeller par Ladislas Chollat : le garçon qui ne voulait pas grandir

Dans une mise en scène très cinématographique signée Ladislas Chollat, la pièce dramatique de Florian Zeller, Le Fils, opte pour un ton très juste sur le mal-être existentiel d'un adolescent avant de sombrer dans trop de pathos. Malheureux car la confrontation père-fils - âge adulte/enfant - est d'une grande justesse.

Read More

"L'Éveil du Printemps" de Frank Wedekind par Clément Hervieu-Léger : après le beau temps, la pluie

Dans un décor sépulcral écrasant du collaborateur de Patrice Chéreau, Richard Peduzzi, la « tragédie enfantine » de Wedekind qui avait choqué en 1891, peine à émouvoir et à faire ressentir les affres de l'adolescence dans la mise en scène glaciale du pourtant génial Clément Hervieu-Léger.

Read More

"Providence" de Neil LaBute par Pierre Laville : la fuite en avant, inexorablement ?

Dans une sorte de huis clos forcé par les évènements terribles qui viennent de se jouer, un homme et une femme, amants, songent à l'impensable. Au lendemain des attentats du 11 septembre 2001, ce couple illégitime qui a réchappé à la catastrophe se laisse tenter par la possibilité de disparaître du paysage pour refaire sa vie. Un texte ciselé au cordeau qui laisse sans voix du début à la fin (et quelle fin !) porté par des acteurs insaisissables et formidables.

Read More

"Douce-amère" de Jean Poiret par Michel Fau : le jeu de l'amour et du langage

Ressuscitant une pièce oubliée du très élégant Jean Poiret, Michel Fau, fantasque et libre esprit du théâtre français, offre un moment de théâtre comme on en voit peu : une pièce de boulevard à part car hilarante et spirituelle. « Douce-amère » n'est que finesse et profondeur, le tout dans une atmosphère décalée et avec un langage extrêmement travaillé. C'est « Absolument fabuleux » !

Read More

"Platonov" de Anton Tchekhov par Sébastien Jégou Briant : le tourbillon de la vie tchékhovienne

Dans une mise en scène chorale à l'atmosphère insouciante de fête de village, le « Platonov » de La Compagnie Les Évadés séduit ardemment le spectateur, envoûté par les mots exaltés de Tchekhov et la fougue superbe de cette toute jeune troupe. Une pépite tragique entre espérance et désespérance !

Read More

"Bluebird" de Simon Stephens par Claire Devers : sur la route de la rédemption

Dans une mise en scène remarquablement cinématographique, la cinéaste Claire Devers s'attaque pour la première fois à la scène avec « Bluebird », une pièce tragique et rédemptrice du dramaturge britannique Simon Stephens. Malgré la beauté qui se dégage de cet ensemble et la justesse bouleversante de Philippe Torreton, l'histoire piétine et peine à émouvoir, probablement trop engoncée dans une mise en scène millimétrée.

Read More

"La Tempête" de William Shakespeare par Robert Carsen à la Comédie-Française : une magie bien réelle

Maître en comédies musicales et opéras, Robert Carsen investit pour la première fois la scène du Français pour mettre en scène l'ultime pièce de Shakespeare, La Tempête. Privilégiant la délicatesse du songe entre ombre et lumière au folklore de l'aventure, il invite le public à s'immerger dans un rêve (ou un cauchemar) initiatique. Une tempête subtile qui invite à la rêverie productive.

Read More

"Guérisseur" de Brian Friel par Benoît Lavigne : contes et légendes de l'artiste total

Avec un fantastique Xavier Gallais, Benoît Lavigne met en scène Guérisseur de Brian Friel, le « Tchekhov irlandais » (1929-2015). Tel une fable mystique de contes et légendes, ce voyage dans les terres écossaises et irlandaises avec un guérisseur tourmenté s'expérimente comme une communion acteur-spectateur et chemine longtemps dans l'esprit.

Read More

"Mélancolie(s)" par Julie Deliquet d'après Anton Tchekhov : le vague à l'âme terrifiant de la modernité

Alors que l'auteur russe ne cesse d'être joué et adapté en France, la metteuse en scène Julie Deliquet qui avait monté son Oncle Vania à la Comédie Française en 2016-2017 revient à Tchekhov en faisant s'entrechoquer deux de ses œuvres majeures - Les Trois Sœurs et Ivanov - dans une adaptation contemporaine, Mélancolie(s). Si l'idée est formidable pour illustrer le désenchantement actuel et l'incertitude des temps à venir, l'âme définitivement transcendante de l'œuvre tchékhovienne ne prend étrangement pas. Plus que de la mélancolie, on ressent plutôt chez Julie Deliquet beaucoup de violence. Celle de notre société, sans doute.

Read More

"Le Pays lointain" de Jean-Luc Lagarce par Clément Hervieu-Léger : voyage aux confins de l'âme humaine

Superbe meneur de troupe et maître dans l'art du théâtre choral, Clément Hervieu-Léger offre une version bouleversante de la dernière pièce autobiographique de Jean-Luc Lagarce, écrite quelques semaines avant sa mort. En adaptant avec sensibilité cette histoire d'un jeune homme qui vient annoncer sa mort prochaine à sa famille qu'il n'a pas vue depuis vingt ans, le pensionnaire de la Comédie-Française nous offre un voyage troublant au cœur de notre propre histoire personnelle. L'essence du théâtre même.

Read More

"Trahisons" de Harold Pinter par Christophe Gand : le « crime » était presque parfait

Dans un décor en kit, changeable à  l'envi, les multiples scènes de la vie conjugale, extra-conjugale et amicale du trio de Harold Pinter dans « Trahisons » sont ici impeccablement rendues. Où les silences et les conversations mondaines cachent bien les (ignobles) vérités. Déroutant.

Read More

"Médée Kali" de Laurent Gaudé par Émilie Faucheux : la délicieuse assassine

Partagé comme une fable au goût d'éternité, le mythe de Médée revisité par l'écrivain Laurent Gaudé prend formidablement vie au travers de cette mise en scène qui oscille entre l'outre-tombe et le mauvais songe. Envoûtant.

Read More

"Sandre" de Solenn Denis par le Collectif Denisyak : confessions intimes

Dans une mise en scène maîtrisée au millimètre près, un homme raconte son calvaire de femme amoureuse, mariée et mère de famille qui l’amènera à commettre l’irréparable. Une confession intime et terrifiante à la lueur - glauque – d’une vie apparemment rangée.

Read More

"Après une si longue nuit" de Michèle Laurence par Laurent Natrella : Et la lumière fut

Cette pièce remplie de pudeur et de tendresse nous fait entrer dans la vie perturbée de quatre orphelins adoptés au sein de la même famille après avoir été les victimes collatérales des guerres du XXIe siècle. Samir, Sarah, Pierrot et Tekitoi représentent bien plus qu'une drôle de famille, ils sont porteurs d'un fol espoir en l'humanité.

Read More

« L’Avaleur » de Robin Renucci : le diable se cache dans les OPA

En adaptant Other's People Money, la pièce du dramaturge et hommes d'affaires américain, Jerry Sterner, écrite en 2000, Robin Renucci engage avec sa troupe Les Tréteaux de France une réflexion sur nos temps modernes et les conséquences du capitalisme acharné. La performance de Xavier Gallais en ogre de la finance ultra-jouisseur et sans scrupule est plus que délicieuse.

Read More

"Le Dernier Testament" de James Frey par Mélanie Laurent : le mystère se terre encore

Pour sa première mise en scène au théâtre, l'actrice et réalisatrice Mélanie Laurent a choisi l'adaptation d'un roman de James Frey, Le Dernier testament de Ben Zion Avrohom, racontant les actions d'un Messie du XXIème siècle. Malgré une scénographie superbe, des acteurs au diapason et des questionnements excitants, le mystère tant attendu ne vient pas, faute peut-être à ce texte qui ne semble pas avoir trouvé la clé de l'existence et de l'amour entre les hommes.

Read More

"Le Temps et la Chambre" de Botho Strauss par Alain Françon : la vie est un long fleuve (in)tranquille

Dans un intérieur presque vide que l'on croirait imaginé par Edward Hopper, le metteur en scène Alain Françon fait revivre une pièce singulière de l'auteur allemand de théâtre contemporain, Botho Strauss. Malgré une certaine exigence de langue et de procédé narratif, la pièce « Le Temps et la Chambre »,  est une formidable peinture de la vie telle qu'elle se déroule : en éclats d'instants furtifs.

Read More

"Le Petit-Maître corrigé" de Marivaux par Clément Hervieu-Léger : Orgueil et préjugés marivaudiens

Dans un décor digne d'un tableau impressionniste, Clément Hervieu-Léger,  pensionnaire de la Comédie-Française, met joliment en scène la troupe dans une pièce inédite de Marivaux, seulement jouée deux fois en 1734. Où il est question d'amour et d'orgueil Paris-Province - et inversement - dans une superbe profondeur de sentiments qui résonne encore parfaitement dans notre temps.

Read More