"The Servant" de Robin Maugham par Thierry Harcourt : un "Downton Abbey" jouissif et pervers

Le huis-clos 100% british du neveu de Somerset Maugham, « The Servant », emplit la petite salle intimiste du Studio des Champs-Élysées d'un glacis effrayant grâce à la performance toute en retenue froide et manipulatrice du génial Maxime d'Aboville. Une descente aux enfers savoureuse dans les années d'après-guerre.

Read More